Petit pain Boursin/jambon

Avec l’hiver, rien de tel qu’un peu de fromage fondants pour se faire plaisir, et dans un petit pain chaud, c’est encore mieux. J’ai choisi un fromage très connu, mais dont peu de gens savent qu’il est originaire de la région natale: la Normandie.

Ingrédients (4 petits pains):
* 250g de farine
* 75g de lait + 75g d’eau
* 10g de levure de boulanger
* 5g de sucre
* 5g de sel
* 150g de Boursin
* 2 tranches de jambons

Pour commencer, il faut “activer” la levure, ce n’est pas une étape indispensable mais qui permet d’avoir de meilleurs résultats en donnant un environnement favorable aux levures pour se multiplier. Pour cela, il suffit seulement de tiédir le mélange eau/lait (attention il ne faut pas que ce soit chaud, ça tuerai les levures), en prélever 25cl, et de délayer avec la levure et le sucre. Laisser reposer le mélange au moins un 1/4 d’heure. Si ça a bien fonctionnait, une mousse devrait se développer, sinon pas d’inquiétude la recette fonctionnera quand même.
Pendant ce temps, verser dans la cuve de votre robot la farine, le sel et le restant du mélange eau/lait.
Une fois, le mélange de levure activée, l’ajouter à la farine, et mélanger à petite vitesse jusqu’à obtention d’une pâte vaguement homogène. Augmenter la vitesse à moyenne afin de pétrir la pâte pendant 10min.
Ajouter 50g de boursin dans la pâte et mélanger pendant 2min.
Transvaser dans un cul de poule, et recouvrir d’une linge propre. Mettre en étuve, en laissant dans votre four avec un bol d’eau bouillante. Laisser reposer 1h. La pâte devrait doubler de volume.
Dégazer la pâte et la diviser en 4 petites boules égales, et les écraser afin de former un petit disque épais. Au centre de chacun, placer une demi tranche de jambon, découpée en petit morceaux et 25g de boursin. Refermer en ramenant les bords des disques vers le centre. Retourner et “bouler” les petits pains de façon à leur donner leur forme finale.
Pré-chauffer le four à 180°C, et laisser les pains gonfler un peu pendant ce temps.
Mettre au four pendant 30min.

Avec cette recette, je participe au défi: le fromage en cuisine.

Sourires au croustillant praliné

Le célèbre BN fait parti des goûter de mon enfance, et reste pour moi un de symboles de celui ci. Ainsi, lorsque j’ai vu le concours goûter de la rentrée du site recette.de, j’ai aussitôt pensé à ces biscuits qui en est d’ailleurs l’illustration. Avec cette recette, je participe à ce concours.

Avec un peu de chances, en trainant dans les rayons de Mora, j’ai pu trouver un emporte pièce qui correspondait grosso modo à ce dont j’avais besoin: en forme de sourire. Il ne me restait plus qu’à trouver la même forme, sans le dessin. Bien sûr, ce fût rapide

J’ai choisi un fourrage au praliné en y ajoutant des crèpes dentelle pour ajouter un peu de croquant. Par habitude, je prépare moi même mon praliné en me basant sur celui de Conticini. Je ne joins pas cette recette à l’article, mais je le ferai plus tard.

Pour une quarantaine de mini biscuits.

Ingrédients:

Biscuit:

  • 400g de farine T55
  • 150g de sure
  • 120g de beurre ramolli
  • 50g de poudre d’amandes
  • 1 oeuf
  • 1 pincée de sel

Fourré croustillant praliné:

  • 120g de pâte de praliné
  • 100g de chocolat au lait
  • 3 enveloppes de crêpes dentelles (soit 6 biscuit)

Préparation:

Préchauffer le four à 180°
Mettre tout les ingrédients du biscuit dans les ingrédient dans le bol et mélanger jusqu’à obtention d’une pâte homogène.
Etaler au rouleau sur une feuille de papier cuisson, et découper à l’emporte pièce (en pensant à faire autant de faces avec un sourire que sans). Donner quelques coups de fourchette pour éviter que la pâte gonfle.
Enfourner 12 min (et préparer une autre fournée pendant ce temps là).

Lorsqu’ils ont refroidis:
Faire fondre le chocolat, et mélanger à la pâte de praliné, et ajouter les crêpes dentelles tout en les écrasant.
Procéder au montage en assemblant une face sans sourire, du fourré, et une face avec sourire. Appuyer doucement pour qu’un peu sorte par la bouche et les yeux.

Peanutella

Dans mon entreprise, chaque vendredi nous organisons un petit déjeuner entre nous où à tour de tour nous rapportons viennoiserie, pain, confiture, …
Récemment, un collègue a emmené de la pâte à tartiner Reese, car il y a beaucoup d’amateurs. Etant donné que c’est un produit difficile à trouver (ou alors à prix excessif), j’ai eu alors l’idée d’en reproduire.

En se basant sur le Nutella de Michalak, j’ai essayé de supprimer son coté trop sucré tout en l’adaptant pour des cacahuètes. La recette est finalement assez simple et accompagne à merveille une tranche de brioche.

Pour un petit pot de 40cl type crème fraiche d’Issigny.

Ingrédients:

  • 100g de cacahuètes non salées
  • 85 de chocolat au lait
  • 10 g de lait en poudre
  • 1 pincée de sel
  • 1 cac d’huile de pépin de raisins (optionnel selon la consistance voulue)

Préparation:

Torréfier les cacahuètes pendant 10 min dans un four à 180°c.
Quand elle ont refroidies, les mixer en montant la progressivement la vitesse jusqu’à obtenir un pâte crémeuse (il faudra quelques minutes).
Faire fondre le chocolat.
Ajouter le chocolat fondu, le lait en poudre, et la pincée de sel dans le mixer. Mixer jusqu’à ce que ce soit bien mélangé.
En fonction de votre préférence de consistance, il est possible d’ajouter de l’huile pour que la pâte soit plus souple

Avec cette recette, je participe au concours Goûter de la rentrée.